Le président du Faso engagé pour la fin du Sida

Les travaux de la 19e session du Conseil national de lutte contre le Sida et les infections sexuellement transmissibles (CNLS-IST) se sont achevés en fin de matinée du 19 mars 2021 avec l’adoption du nouveau référentiel de lutte contre le Sida couvrant la période 2021-2025. Le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo a fait le point des grandes conclusions de la session à la presse.

Selon le ministre de la santé, ce nouveau référentiel est un document de référence qui déterminent les grandes lignes de la lutte à partir de cette année jusqu’en 2025 afin d’amorcer l’élimination du VIH.


« Nous avons reçu des recommandations de son excellence monsieur le président du Faso pour faire en sorte que la gratuité puisse être déployée sur toute l’étendue du territoire au profit des personnes vivant avec le VIH et d’accélérer l’élimination de la transmission résiduelle du VIH de la mère à l’enfant », a déclaré le ministre.

Le président du Faso a également donné des instructions pour relever le taux de prise en charge des personnes vivant avec le VIH notamment par le biais de la gratuité des examens biologiques dans le cadre de leur suivie, a affirmé Pr Charlemagne Ouédraogo.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Jean-Louis Billon : figure de proue de la nouvelle garde politique ivoirienne

Après toutes les péripéties subies par l’arène politique ivoirienne, tout le monde observe…