Monde

Dans l’affaire des sous-marins, la France paie une politique « trop douce » face à la Chine


La France ne décolère pas suite à la perte du mégacontrat de plusieurs milliards de dollars pour la vente de sous-marins à l’Australie. Mais alors que Paris crie à la “trahison”, nombre d’analystes estiment que la décision de Canberra est avant tout liée à l’évolution de la menace chinoise, ainsi qu’à la position de la France vis-à-vis de Pékin, perçue comme trop ambiguë côté anglo-saxon.  
Lien affilié

Afficher plus

Fasopost

Fasopost est un site d'information et d'actualité. Notre crédo est : Informer Juste et Vrai. En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page