Pendant deux heures, Djamel Belmadi a fait ce mardi, le tour de l’actualité de sa sélection. Et le sélectionneur national s’est attardé sur l’importance des trois prochaines rencontres amicales. «Je ne sais pas si le report des qualifications pour la Coupe du monde est une bonne chose. Mais, nous avons des joueurs en mauvaise forme. Et à qui, il manque du temps de jeu. Je ne sais pas lire l’avenir, mais je sais que les matches à venir comptent pour le classement FIFA», souligne le coach des Verts.

Le classement FIFA sera en effet, d’une importance capitale. Au moment de procéder au tirage au sort du troisième tour  qualificatif à la Coupe du monde 2022 de la zone Afrique. Les dix équipes qualifiées lors du second tour seront divisées en deux groupes de cinq. Et selon leur classement FIFA. Les nations les mieux classées affronteront alors les cinq autres, lors de matches de barrage en aller et retour. Cela permettra d’éviter les gros morceaux.

Au 33ème rang mondial et à la 4ème place africaine, l’Algérie devra donc améliorer son classement. Afin d’espérer faire partie du premier chapeau.

«Nous avons des défauts, nous ne sommes pas infaillibles, enchaîne Djamel Belmadi. «Ces amicaux servent à progresser, améliorer les automatismes, intégrer de nouveaux joueurs. On pense au classement FIFA aussi. J’ai tout ça en tête. Nous avons très bien étudié ces matches, ces équipes», poursuit le technicien algérien.

Les Fennecs affronteront la Mauritanie, jeudi 3 juin. Avant de défier le Mali, trois jours plus tard, au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Ils s’envoleront ensuite en Tunisie pour y affronter les Aigles de Carthage, le 11 juin, au stade de Radès.

Belmadi va apporter quelques changements

 

Interrogé au sujet de son prochain adversaire mauritanien, le coach des Verts dira : « La Mauritanie est une équipe en perpétuelle progression avec de bons résultats récents. Ils vont nous poser des problèmes. Et c’est une meilleure équipe que Djibouti que nous allons affronter en septembre. Nous allons enchaîner et donner du temps de jeu (à certains joueurs)», annonce-t-il

Décidé à préparer au mieux les matches du deuxième tour des éliminatoires à la Coupe du monde, le staff technique algérien a choisi de donner une chance aux éléments qui jouent moins. Disposant d’un onze-type, Djamel Belmadi pourrait voir à l’œuvre ses remplaçants.

Ils sont ainsi trois à postuler au poste de doublure de Riyad Mahrez sur le flanc droit. Adam Ounas, Zinedine Ferhat et Rachid Ghezzal, très performants au sein de leurs clubs respectifs. L’absence du capitaine contre la Mauritanie, permettra notamment aux trois hommes de marquer des points.

Toutefois, le sélectionneur de l’Algérie n’a pas l’intention d’en faire trop en multipliant les changements. « Je ne fais pas de test pour le test, pas de cadeau non plus. Il faut savoir saisir une opportunité, comme l’ont fait Djamel Benlamri ou Baghdad Bounedjah, a-t-il averti. Je n’aime pas essayer juste pour le plaisir d’essayer alors que nous avons déjà trop de joueurs à un poste. »

Touabi Juba Arris

L’article Algérie : pourquoi Belmadi est obsédé par le classement FIFA est apparu en premier sur Sport News Africa.

Ce contenu provient de sportnewsafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

L’Euro 2021 vu d’Afrique : Allemagne-Portugal, un soupçon de Côte d’Ivoire-Cap-Vert

Il a ébloui le monde à l’Euro 2016 avec le Portugal. Renato Sanches et sa sélection finiro…