Assises nationales sur l'éducation: le Ministre Ouaro chez le Chef de File de l'Opposition politique(CFOP)Eddie Komboïgo

Dans l’optique de mieux réussir un large consensus concernant les assises nationales sur l’éducation, le chef du département de l’éducation, le Pr Stanislas Ouaro est allé consulter Eddie Komboïgo, le Chef de File de l’Opposition politique au burkinabè (CFOP), ce vendredi 07 mai 2021, au siège de l’institution à Ouagadougou.

Le système éducatif burkinabè est aujourd’hui en proie à de nombreuses difficultés. Il convient donc de trouver des solutions consensuelles et idoines. Et pour cela, toutes les composantes de la nation  sont sollicitées pour l’atteinte d’une éducation de qualité et porteur d’un développement durable. Voici ce qui justifie entre autre la présence du Ministre Ouaro chez le Chef de File de l’opposition politique.

A l’issue de l’entretien, les deux hommes se sont présentés devant la presse. Le CFOP a salué la démarche  du ministre Ouaro qui selon lui, «  est un bon esprit de construction de la nation ». Le CFOP a reconnu que le pays subi une crise économique, sécuritaire et sanitaire qui impactent négativement son développement. Toutefois, il s’est dit inquiet des déplacements des populations, des fermetures des écoles et de l’avenir de ces enfants. « 60 ans après les indépendances, est-ce que nous sommes satisfaits de l’éducation ? Est-ce que cette éducation peut donner de l’emploi à nos enfants, de participer activement à la construction de la nation ?  », s’est interrogé Eddie Komboïgo. Pour lui ce sont « autant de questions auxquelles les assises doivent répondre en fonction du potentiel économique de notre nation » . 

Photo de famille à l’issue de l’audience

Tout en remerciant le ministre Ouaro pour son déplacement dans les locaux du CFOP, Eddie Komboïgo a rassuré également que son institution ne restera pas en marge de ce débat national sur l’éducation

Pour sa part, le Pr Ouaro a fait savoir à la presse que « les échanges se sont très bien passés avec une ambiance de franchise. Des suggestions et des critiques ont été formulées. Ils ont reçu les termes de références des assises et nous souhaitons qu’ils puissent contribuer de façon à ce  que nous puissions l’améliorer afin d’aller ensemble dans les assises ».

En tout les cas, c’est ensemble main dans la main que les fils et filles du Burkina Faso pourront faire face aux multiples défis et travailler à l’émergence du pays des hommes intègres. il est plus que jamais primordial que les uns et les autres mettent de côtés leurs égo et prennent en compte l’avis de tous pour un développement harmonieux et durable. Osons croire que c’est le début de l’implémentation véritable d’une éducation de très haute qualité adaptée à nos réalités et orientée vers la maîtrise des enjeux du 21ème siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Journée de l’excellence scolaire : 99 lauréats reçoivent les félicitations du président du Faso

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a présidé ce 3 août 2021 la journée de l’e…