Palais de Justice Ouaga

Croyant avoir fui sans laisser de traces sur les lieux de la tentative du vol, Boureima a été dénoncé par son téléphone. En effet Boureima a escaladé le mur d’un monsieur pour voler dans la cour. Malheureusement pour lui, il a été surpris par le propriétaire de ladite cour. Dans sa fuite, son téléphone portable est tombé. Et c’est le téléphone qui a mené les enquêtes de la Police chez Boureima. Mais le prévenu nie les faits et dit ne pas comprendre comment son portable est arrivé là-bas.

Question du juge au prévenu : «  Où habitez-vous ? » « A Nioko », répond-il. Selon les faits, la cour que Boureima a visée est située à Bargo. Boureima persiste : « Je ne sais pas comment le portable est arrivé là-bas. C’est un lundi matin, je me suis levé de mon sommeil et je n’ai pas retrouvé mon portable ». Une affirmation qui laisse le juge perplexe puisque tout accuse Boureima. Le Parquet a requis contre lui 24 mois de prison dont 12 mois ferme et 300 000F CFA d’amende.

Verdict du tribunal : «  18 mois de prison et 300  000 F CFA d’amende, le tout ferme ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Automobiles : Hausse de 901 millions FCFA du chiffre d’affaires de la société Tractafric Motors Côte d’Ivoire au premier trimestre 2021

Le chiffre d’affaires de la société Tractafric Motors Côte d’Ivoire (TMC), spécialisée dan…