CASEM du Ministère de la défense

Le Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants  a tenu ce jeudi 27 mai 2021 son premier  Conseil d’Administration du Secteur Ministériel (CASEM) de l’année 2021. Réunie autour du premier responsable du département notamment le ministre d’Etat Chérif SY, la haute hiérarchie militaire du pays des hommes intègres va examiner le statut du personnel des Forces Armées Nationales. Ainsi celui-ci pourra être en phase avec le contexte sécuritaire actuel.

« Les changements notables intervenus dans l’environnement du soldat, notamment ceux imposés par la lutte contre le terrorisme, exigent de reconsidérer certains aspects du statut du personnel des Forces Armées Nationales. Il s’agit par exemple de la prise en compte des disparus et de l’amélioration de la prise en charge des blessés durant les combats.», a expliqué le ministre d’Etat, en charge de la défense nationale Chérif SY à l’ouverture du CASEM. 

CASEM du Ministère de la défense: Les soldats victime d’invalidité peuvent être affectés à d’autres fonctions dans l’administration

En effet depuis 2015, le Burkina Faso est en proie à des attaques terroristes meurtrières. Les régions de l’Est, du Nord et du Centre Nord demeurent les plus touchées. Même si les groupes armés terroristes prennent souvent pour cible les populations civiles, les forces armées nationales paient toujours le lord tribu de ces attaques. Avec des décès, des blessés et par moment des handicapés qui ne peuvent plus retourner sur le champ de bataille, il faut des solutions encore plus idoines. Pour  ce dernier cas par exemple, à défaut de leur trouver une occupation dans l’armée, les soldats victimes de blessures handicapantes peuvent être réorientés dans d’autres département ministériels dans la fonction publique. Tout ceci selon le ministre Chérif SY nécessite une relecture du statut du personnel des forces armées en vue d’améliorer davantage leurs conditions de vie, de travail et de prise en charge. Et cela va se faire au cours de ce premier CASEM du Ministère de la défense

CASEM du Ministère de la défense: Encore plus de femmes dans l’armée

Par ailleurs le Burkina Faso a acquis une bonne expérience quant à la présence des femmes dans l’armée. De ce fait, il convient également  « de faire des réajustements pour l’augmentation des effectifs, l’amélioration des conditions de vie, de travail, et de progression de la gent féminine au sein des forces armées », estime toujours le ministre.

Dans cette même dynamique, le ministre milite également pour atteindre l’objectif « zéro contamination au sein de la troupe ». Pour ce faire le bilan des activités du Comité Ministériel de Lutte contre le Sida permettra de connaitre les efforts déployés et comprendre ce qui reste à faire avec l’appui du commandement.

En somme, il s’agit de plusieurs réformes qui seront au menu des échanges de ce premier CASEM du Ministère de la défense. Osons croire que ces échanges vont aboutir à des recommandations fortes qui, surtout, seront mises en œuvre au profit des hommes et femmes en armes; toute chose qui contribuera à accroitre davantage la motivation au sein des trouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Jean-Louis Billon : figure de proue de la nouvelle garde politique ivoirienne

Après toutes les péripéties subies par l’arène politique ivoirienne, tout le monde observe…