Signature d’une convention tripartite
Le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières avec le du Directeur national de Endeavour Mining
Le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO avec le du Directeur national de Endeavour Mining Adama SORO

Le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, accompagné du Ministre délégué en charge des Mines et des Carrières, ont, avec leur collègue en charge des infrastructures et du Directeur national de Endeavour Mining, procédé à la signature d’une convention tripartite, le vendredi 26 mars 2021 à Ouagadougou. Cette convention consacre l’exécution des études techniques pour la construction et le bitumage de la RR28 Ougarou-Boungou-Nadiabondi-Partiaga, dans la région de l’Est du Burkina Faso.

L’ambition du Gouvernement burkinabè dans le secteur des mines, à savoir que les ressources minières puissent profiter aux populations, est en phase de se concrétiser. En effet, cette signature de convention permettra le désenclavement des localités de Ougarou, Boungou Nadiabondi et Partiaga.

Selon M. Adama SORO, Directeur national de la société Endeavour Mining « Cette infrastructure s’inscrit aussi dans un objectif de sécurisation et de développement socio-économique de la zone. Nous sommes donc heureux d’accompagner le gouvernement dans ce processus ».

Plus de 627 millions de FCFA entièrement financés par Endeavour Mining

Les études techniques, objet de cette convention, s’élèvent à plus de 627 millions de FCFA entièrement financés par Endeavour Mining. La société Endeavour Mining est la plus grande du Burkina Faso. Elle compte, en effet, 5 sites d’exploitation dont la mine de Boungou et emploie plus de 4 mille travailleurs. C’est donc à juste titre qu’elle donne l’exemple aux autres sociétés minières installées au Burkina Faso, estime le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO.

Il invite d’ailleurs les autres entreprises exerçant dans le secteur à emboîter le pas de Endeavour Mining qui, selon lui, a posé « un acte historique » . « L’Etat à lui seul ne peut pas avoir tous les investissements nécessaires pour réaliser toutes les infrastructures. Il est donc important que nous passions aussi par de tels mécanismes pour réussir notre développement », a-t-il insisté.

« Pour ce faire, poursuit-il, d’autres mécanismes de développement sont en réflexion aussi bien dans le secteur de l’énergie que des mines et seront bientôt communiqués aux populations. »

Le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO avec Le Ministre des Infrastructures et du Désenclavement, M. Eric BOUGOUMA
Le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO avec Le Ministre des Infrastructures et du Désenclavement, M. Eric BOUGOUMA

Le Ministre des Infrastructures et du Désenclavement, M. Eric BOUGOUMA a salué cette innovation dans le secteur minier qui, pour lui, est l’impulsion d’une nouvelle dynamique instituée par le Ministre en charge des mines.

Ce financement acquis permettra d’effectuer les études techniques, environnementales, économiques ainsi que l’élaboration du dossier d’appel d’offres pour le bitumage de la RR28 longue de 86,2 km. Ce soutien de Endeavour Mining va au-delà du financement des études techniques de bitumage, a informé le Ministre BOUGOUMA : « La société minière a déjà marqué son accord pour apporter une contribution financière conséquente pour les travaux de bitumage proprement dit, ce qui est également une première dans notre pays ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Énergie solaire : La Banque mondiale finance environ 93 milliards de F CFA pour l’électrification de 120 000 ménages

Le Ministre de l’Énergie, des Mines et des Carrières, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a pris pa…