La Banque mondiale et l’Union africaine (UA) ont annoncé lundi qu’elles s’associaient pour déployer des vaccins contre le nouveau coronavirus en faveur de 400 millions d’Africains.

Le président de l’institution financière internationale, David Malpass, a ainsi rencontré l‘Equipe spéciale africaine d’acquisition de vaccins (AVATT) de l’UA pour discuter des moyens d’accélérer leur déploiement sur le continent, a indiqué la Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies (CEA) dans un communiqué conjoint.

En mars dernier, l’AVATT avait conclu un accord de livraison de 400 millions de doses avec le laboratoire pharmaceutique américain Johnson & Johnson, avec le soutien de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank).

Le président de cette dernière, Benedict Oramah, a précisé que son institution avait apporté une garantie de 2 milliards de dollars aux pays de l’UA, permettant à ces derniers de négocier ce contrat. Les doses seront réparties en fonction de la taille de la population des pays membres.

Une fois les vaccins livrés, il faudra des efforts supplémentaires pour appuyer leur déploiement, notamment avoir des chaînes de distribution domestiques (logistique et chaîne du froid) et sécuriser les systèmes et capacités requis pour la vaccination.

En date de lundi soir, le nombre de cas d’infection confirmés en Afrique était de 5.049.036, avec 134.818 décès et 4.524.651 guérisons, selon le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Automobiles : Hausse de 901 millions FCFA du chiffre d’affaires de la société Tractafric Motors Côte d’Ivoire au premier trimestre 2021

Le chiffre d’affaires de la société Tractafric Motors Côte d’Ivoire (TMC), spécialisée dan…