L’Ile Maurice va entrer dans une troisième phase de réouverture à partir du 1er juillet pour sortir du confinement sanitaire imposé depuis le 10 mars par l’épidémie de nouveau coronavirus, a annoncé jeudi le Premier ministre Pravind Jugnauth. Cette nouvelle phase autorise la possibilité de nouvelles activités tout en respectant les protocoles sanitaires déjà en vigueur, a-t-il ajouté.

M. Jugnauth a tenu à saluer lors d’une allocution télévisée l’esprit de sacrifice de la population pendant ces derniers mois, lui demandant de continuer de respecter les règles sanitaires, à savoir le port du masque et le lavage régulier des mains au savon ou au gel hydroalcoolique.

Il a aussi félicité tous les Mauriciens qui se sont fait vacciner jusqu’ici. « Nous sommes arrivés ce jour même au chiffre de 500.000 personnes ayant reçu au moins une première dose de vaccin. Nous ne sommes plus très loin de notre objectif de 60% de la population vaccinée qui nous permettra de rouvrir nos frontières. Nous devons pour cela remercier deux pays, la Chine et l’Inde, qui nous ont fourni suffisamment de doses », a dit le chef du gouvernement.

« C’est grâce à la réussite de la campagne de vaccination que cette troisième phase de réouverture est désormais possible », a-t-il insisté.

Ainsi à partir du 1er juillet, des rassemblements publics et privés jusqu’à un maximum de 50 personnes seront désormais autorisés alors que la limite est de 10 personnes à ce jour. Il n’y aura plus de restrictions sur les déplacements des personnes âgées et de moins de 18 ans. Il leur est cependant recommandé d’éviter les endroits publics tels que les gymnases et centres de jeunesse.

Les sports collectifs et individuels sont autorisés et les salles de sport et gymnases seront autorisées à opérer toujours avec un maximum de 50 personnes mais ne pourront accueillir les moins de 18 ans.

A noter que les courses hippiques continueront d’avoir lieu à huis clos. Les jardins d’enfants, jardins publics et parcs pourront rouvrir, ainsi que les plages qui ne pourront toutefois pas accueillir des pique-niques.

Les restaurants et autres lieux de restauration pourront de nouveau opérer, ainsi que les marchés et foires. Les lieux de culte peuvent accueillir les pratiquants, tandis que les mariages et funérailles pourront avoir lieu dans la limite de 50 personnes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Nigéria : Kuda Bank lève 55 millions de dollars pour son expansion en Afrique

La start-up nigériane de fintech, Kuda Bank, a levé un montant de 55 millions de dollars d…