Le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO

Dans le cadre de l’amélioration de l’accès des populations à l’énergie moins coûteuse, l’Assemblée nationale a adopté le mardi 20 avril 2021 à l’unanimité, le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord du Millennium Challenge Corporation (MCC) pour le financement d’un second compact. Ce compact d’un montant de plus 275 milliards FCFA est un don du Peuple américain et est principalement axé sur le secteur de l’énergie.

Le financement de ce programme répond à trois objectifs majeurs inscrits dans la vision du Président du Faso notamment dans le secteur de l’énergie. Il s’agit en premier lieu de réduire le coût du service de l’électricité et accroitre la satisfaction de la demande. Ce programme vise ensuite à baisser le coût de production de l’électricité et accroitre la fiabilité des autres sources de fourniture de l’électricité. Et enfin, il va améliorer l’extension et la fiabilité du réseau électrique et accroitre le taux d’accès à l’électricité.

D’une durée de 5 ans, ce compact va contribuer à réduire le coût du kilowattheure d’électricité au Burkina. Selon le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO «… à la fin du second compact l’un des objectifs est de réduire le coût du kilowattheure». En effet, il est envisagé la construction de centrale solaire avec stockage dans le cadre de la mise en œuvre du programme. Avec cette production, le Burkina Faso pourra stocker 70 mégawattheure. Et cela va marquer un tournant décisif dans le secteur de l’énergie au Burkina Faso.

Par ailleurs, les investissements prévus par le financement du MCC bénéficieront à plus de 8 millions de Burkinabè parmi les plus pauvres. Ils visent à faire passer le taux d’accès à l’électricité de 57,1% à 74% à Ouagadougou et de 45% à 62% à Bobo Dioulasso à l’horizon 2027. Le programme sera mis en œuvre à travers les trois projets à savoir le Projet de renforcement de l’efficacité du domaine de l’électricité (PREDEL), le Projet d’accroissement de l’offre d’électricité moins coûteuse (PADOEL) et le Projet Réseaux et Accès à l’électricité (PRAEL).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Journée de l’excellence scolaire : 99 lauréats reçoivent les félicitations du président du Faso

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a présidé ce 3 août 2021 la journée de l’e…