Mon site - thème 1, thème 2, thème 3
jeudi, septembre 29, 2022

Site web d'information et d'actualité

31.7 C
Ouagadougou

Le procès de Félicien...

Le procès de Félicien Kabuga doit s’ouvrir à La Haye devant le...

Les blessures ont augmenté...

À l'image de l'équipe de France, qui a dû se passer d'une...

Mercato – PSG :...

Foot - Mercato - PSG PSG : A fond sur Kanté, Campos fait...

Cyclisme : Après son...

Cyclisme Cyclisme : Après son échec, Alaphilippe s’explique Publié le 25 septembre 2022 à...
AccueilMondeL’Alaska, avant-poste des...

L’Alaska, avant-poste des Etats-Unis face à la Russie


Dans les années 1960, John Handeland jouait enfant sur la plage de Nome, où s’étaient rués ses ancêtres norvégiens prospecteurs d’or, au début du siècle, juste au sud du détroit de Béring. A l’époque, il y avait encore des barbelés, vestiges de la seconde guerre mondiale, quand l’Alaska redoutait une invasion japonaise. Entre-temps, l’ennemi était devenu soviétique et, sur les collines, des radars, aujourd’hui désaffectés, étaient censés prévenir une attaque atomique. Puis, subitement, était arrivée la détente sous Gorbatchev et Reagan : en 1988, John Handeland avait pris l’« avion de l’amitié », avec 80 habitants de Nome, pour se rendre à Providenia, village sibérien situé de l’autre côté du détroit. « On y a passé la journée, franchissant la ligne de changement de date », se souvient John Handeland, aujourd’hui maire de Nome. Avec la fin de la guerre froide, la ville s’est assoupie et a baissé la garde.

A bord du « Healy », brise-glace des garde-côtes américains, dans le détroit de Béring, en août 2018.

Depuis, le réchauffement climatique a provoqué la fonte des glaces qui bloquaient le détroit de Béring et les relations avec la Russie sont devenues glaciales avec l’invasion de l’Ukraine. « Avant, la glace protégeait notre territoire, mais aujourd’hui, la banquise s’est retirée, et un nouvel océan s’ouvre sous nos yeux. Notre côte est plus vulnérable à une agression », résume Michael Sfraga, présidant le Polar Institute du Wilson Center, à Washington, et la Commission de recherche sur l’Arctique des Etats-Unis. « Le monde entier, en tout cas l’Occident, a été pris par surprise par l’invasion de l’Ukraine. Les pays de l’Arctique ne feront pas la même erreur », renchérit Amy Lauren Lovecraft, directrice du centre d’étude des politiques arctiques à l’université de l’Alaska de Fairbanks.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés L’Alaska, aux avant-postes du réchauffement climatique

Cette double bascule géopolitique, où la géographie et la politique changent en même temps, a fourni les ingrédients d’une nouvelle guerre froide autour des pôles. Les Américains se réveillent et ont donc décidé d’agrandir puis d’approfondir le port de Nome, désormais libre de glaces d’avril à octobre, pour garder le détroit de Béring et montrer aux Russes qu’ils ne se laisseront pas intimider. L’armée américaine a aussi défini, début 2021, un nouveau concept stratégique intitulé « Regaining Arctic Dominance » (« reconquérir la domination sur l’Arctique ») et opéré, cet hiver, de grandes manœuvres dans les glaces de l’Alaska avec 8 000 soldats pour tester ses capacités et son matériel, largement inadapté.

Pointe avancée des Etats-Unis

« Nous avons passé les deux dernières décennies à combattre dans le désert, en Irak et au Proche-Orient. Tout notre entraînement et notre équipement ont été consacrés au désert et nous avons réduit nos capacités à combattre dans le froid. La réactivation de la 11e division aéroportée est un signal que nous lançons », commente Michael Sfraga. Depuis juin, cette unité, qui s’illustra aux Philippines pendant la seconde guerre mondiale, est de nouveau opérationnelle et apprend en Alaska à combattre dans le froid.

Il vous reste 83.34% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.



Lire la suite
NB: Cet article est republié comme à l’origne par FASOPOST

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

spot_img

Espace Publicitaire

Contacter notre régis publicitaire pour connaitre nos conditions de ventes et des avantages FASOPOST.

Continuer la lecture

Le procès de Félicien Kabuga, présumé génocidaire rwandais, s'ouvre à La Haye

Le procès de Félicien Kabuga doit s’ouvrir à La Haye devant le Mécanisme chargé des derniers dossiers du Tribunal pénal international pour le Rwanda. À la veille du procès, l'accusé a adressé un courrier aux juges dans lequel il...

Les blessures ont augmenté de 20 % dans le football européen la saison dernière

À l'image de l'équipe de France, qui a dû se passer d'une quinzaine de joueurs blessés lors du dernier rassemblement en Ligue des nations, les blessures sont légion dans le football européen. Selon un rapport publié mercredi par...

Mercato – PSG : A fond sur Kanté, Campos fait face à une énorme menace

Foot - Mercato - PSG PSG : A fond sur Kanté, Campos fait face à une énorme menace Publié le 29 septembre 2022 à 01h30 par Jules Kutos-Bertin Toujours en quête d’un milieu de terrain, le PSG s’intéresse à N’Golo Kanté et...

Nos pubs ne sont vraiement abordables, il faut nous contacter!

Obtenez un abonnement en ligne et vous pouvez déverrouiller n'importe quel article que vous rencontrez.

Vous voulez nous contacter?