C’est sous la fraicheur d’un début de soirée du mois de juin que Sportnewsafrica a pénétré à l’intérieur de la cité universitaire de Hasnaoua à Tizi-Ouzou, chef lieux de la wilaya qui porte le même nom.

C’est connu. Dans tous les campus estudiantins au monde, il y a ce bouillonnement perpétuel. Normal quand on met dans un même environnement des jeunes qui ont envie de libérer leur énergie après des cours magistraux qui ont peut-être secoué le cerveau. Donc rien de tel pour décompresser avec cette affiche : Italie-Suisse. L’université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, l’une des plus grandes du pays, a alors vibré au rythme cette rencontre qui a tourné à l’avantage de l’Italie.

Dans ce campus, on vit, on respire football, comme c’est de coutume pour les matches de la JS Kabylie, la glorieuse équipe locale, ou bien ceux de l’équipe nationale d’Algérie. L’administration universitaire met toujours à la disposition des résidents de la cité une grande salle pour suivre les compétitions locales et internationales lors des grands évènements sportifs.

Le foot, une manière de se libérer l’esprit

 

Ils sont quelques dizaines à attendre devant ce qui est appelé communément le «Foyer», quelques minutes avant le début de la rencontre. «On espère avoir du beau spectacle avec ce deuxième match des Italiens. On a vu une belle rencontre France-Allemagne hier soir (mardi, ndlr) et ça pourrait bien être de nouveau le cas avec la Squadra Azzura, confie Mohamed, un jeune étudiant de troisième année en Génie Mécanique. On profite de ces matches pour se libérer un peu l’esprit en cette période d’examens», ajoute ce dernier.

Tous assis devant une télévision, les étudiants ne dérogent pas à la règle. Comme à chaque début de match, les plus téméraires avancent des pronostics et y croient dur comme fer.  Un petit sondage dans la salle prouve que l’Italie est de loin la favorite, devant la Suisse. «Ça doit venir du fait que les Italiens aient le même tempérant que nous», pense Takfarinas, un futur avocat. «La Méditerranée nous sépare peut-être, mais nous avons la même Grinta sur le terrain. Et c’est ce que nous apprécions chez eux», poursuit le robe noir en herbe.

C’est donc ravi, en toute logique, que les spectateurs sont sortis de cette nouvelle soirée footballistique après cette deuxième victoire (3-0) des hommes de Roberto Mancini à l’Euro 2021.

Touabi Juba ARRIS

L’article L’Euro 2021 vu d’Afrique : le campus universitaire de Tizi Ouzou adoube l'Italie est apparu en premier sur Sport News Africa.

Ce contenu provient de sportnewsafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Automobiles : Hausse de 901 millions FCFA du chiffre d’affaires de la société Tractafric Motors Côte d’Ivoire au premier trimestre 2021

Le chiffre d’affaires de la société Tractafric Motors Côte d’Ivoire (TMC), spécialisée dan…