Gaël Kakuta, l’homme providentiel du RC Lens

Avec ses 11 buts et 5 passes décisives en 34 matches joués, Gaël Kakuta a été l’homme providentiel du RC Lens. L’attaquant congolais a contribué à la belle saison des Sang et Or, septièmes de Ligue 1. Pas mal pour un promu. Son implication dans les performances des Nordistes lui a valu, le prix Marc-Vivien Foé, qui récompense le meilleur footballeur africain de la Ligue 1 française.

Après avoir fait le tour de 11 clubs européens, entre l’Espagne, l’Angleterre ou encore les Pay-Bas, Gaël Kakuta a finalement trouvé la stabilité dans son club formateur. À 29 ans, il a tardé à exploser, alors qu’on lui prédisait les sommets, il y a une décennie.

Longtemps pisté par les Léopards, Gaël Kakuta, finira par honorer sa première sélection avec la RD Congo, en mars 2017. Aujourd’hui, le récent vainqueur du prix Marc Vivien Foé compte 9 sélections avec 1 but au compteur. Sous les couleurs lensoises, cette saison reste la plus belle de sa carrière.

Andy Delort, le revenant

La saison 2020–2021 de Montpellier porte la marque d’un homme : Andy Delort. Les statistiques du joueur parlent d’elles-mêmes : 15 buts, 9 passes décisives. La détermination et le fort caractère du joueur auront été déterminants pour sa formation, tout au long de l’année.

Né le 9 octobre 1990, Andy Delort a été formé à Sète. Mais il se révèle avec Tours FC, club avec lequel, il est nommé meilleur joueur de la Ligue 2 en 2013-2014. Il découvre la Ligue 1 en 2015-2016, sous les couleurs de Caen. Le puissant attaquant va passer par la suite, par plusieurs clubs avec notamment un passage au Mexique avec les Tigres, en 2016-2017.

Doté d’un bon jeu de tête, d’une bonne technique balle au pied et d’une lourde frappe, l’attaquant a longtemps hésité avant de rejoindre tardivement la sélection algérienne. C’était en 2019. Chanceux, il gagnera cette année même, la Coupe d’Afrique des Nations avec les «Fennecs». Dauphin de Kakuta pour le prix Marc Vivien Foé, décerné par RFI et France 24, Andy Delort a épaté les fans héraultais pendant 9 mois

Reinildo Mandava, l’infranchissable

Le récent champion de France n’est pas le joueur le plus clinquant de la Ligue 1. Mais, il a été important pour sa formation de Lille, cette saison. Très serein, l’international Mozambicain est l’un des tauliers de la défense lilloise.

Homme de confiance de Christophe Galtier, Reinildo Mandava (29 matchs) est un mur infranchissable sur son côté gauche. Il a ainsi, grandement contribué, au sacre du LOSC.

Né à Beira au Mozambique, le défenseur de 27 ans débute sa carrière dans le club local de Ferroviario da Beira en 2012. En janvier 2019, il débarque à Lille en prêt, après être passé par le Benfica, au Portugal en 2015. La même année, le club lève son option d’achat. Un bon choix pour Lille. Car, son solide défenseur reste l’une des meilleures satisfactions de l’équipe nordiste cette saison. Il fait d’ailleurs partie du 11 type de la Ligue 1.

Jules DIA

Ce contenu provient de sportnewsafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

L’Euro 2021 vu d’Afrique : Allemagne-Portugal, un soupçon de Côte d’Ivoire-Cap-Vert

Il a ébloui le monde à l’Euro 2016 avec le Portugal. Renato Sanches et sa sélection finiro…