Yacouba BAMA

Le Parquet du tribunal de grande instance de Ouagadougou a requis ce lundi, contre le journaliste Yacouba Bama une peine de deux mois de prison et une amende de 250 000 F CFA le tout assorti de sursis.

Yacouba Bama, Rédacteur en chef du journal Courrier confidentiel a comparu ce 1er mars 2021 au Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour diffamation, sur plainte du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Dans un post sur sa page Facebook le 16 décembre 2020, Yacouba Bama soupçonnait le parti au pouvoir d’être lié à la tentative d’assassinat qui l’a visée alors qu’il revenait de Dori le 10 novembre 2020, après une conférence publique sur la corruption électorale.

Les avocats du MPP ont demandé au TGI de condamner notre confrère à payer la somme d’un franc CFA symbolique au titre des dommages et intérêts et à verser la somme de 1 000 000 F CFA au titre des frais non compris dans les dépens. 3 avocats ont représenté le MPP dont Me Awa Sawadogo et Me Pierre Yanogo.
Les avocats de la défense, à savoir Me Prosper Farama et Me Batibié Batis Bénao ont demandé au Tribunal de déclarer les poursuites nulles pour infraction non constituée.

Le délibéré est fixé au 15 mars 2021.

La plainte déposée, le lendemain de l’incident, par Yacouba Bama contre X pour tentative d’assassinat au Commissariat de Bogodogo (Ouagadougou) n’a pas encore abouti.

aouaga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Énergie solaire : La Banque mondiale finance environ 93 milliards de F CFA pour l’électrification de 120 000 ménages

Le Ministre de l’Énergie, des Mines et des Carrières, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a pris pa…